Lors des opérations de modification ou suppression de données dans une base PostgreSQL, les lignes supprimées ou rendues obsolètes par une mise à jour ne sont pas physiquement supprimées de leur table. C'est pourquoi, il est nécessaire de faire un nettoyage régulier, spécialement sur les tables fréquemment mises à jour.

Dans le programme client psql de PostgreSQL, il y a un ensemble de commandes rapides permettant de lister et voir la structure des différents objets de la base de données.

Ce post vous propose quelques commandes très utilisées.

Lors de l'initialisation des données effectué après l'installation, un cluster PostgreSQL possède deux bases template.

Dans cet article, vous trouverez l'utilité de ces deux bases template.

Une base de données PostgreSQL peut être découpée en plusieurs schémas pour isoler les données selon des domaines différents par exemple recette/production ou clientX/clientY/clientZ. .p Cet article vous montre comment accéder aux différentes tables dépendantes du schéma.